Chronologie  brève des Mesures d’ajustement ou Reformes

Chronologie  brève des

Mesures d’ajustement ou Reformes

Une  reforme peut être partielle ou globale.

 

On peut reformer seulement  les programmes ou même une discipline, La stratégie de formation des enseignants, ou une classe 1ère année ou 2ème ou 3 ème etc… ou seulement une étape du système :  le fondamental ou le collège ou le lycée ou l’enseignement technique et pas nécessairement globale et systémique. Sinon elle sera très coûteuse car elle engendrera des coûts onéreux et perturbent le système dans sa cohésion. Car elle fait appel à plusieurs stratégies à la fois en matière de curricula,  de formation des enseignants, d’élaboration d’outils pédagogiques et didactiques, de stratégies de gestion, de pilotage. «  Qui trop embrasse mal étreint »

Comme à l’époque,  la reforme porta seulement sur le programme de mathématique avec l’introduction des mathématiques modernes.

La réflexion sur le système éducatif peut être soit politique ou technique ou pédagogique  ou alors les deux à la fois. Et chacune a sa propre méthode et sa stratégie.

Il ya eu des  tentatives de recherches de solutions aux problèmes de l’éducation du temps de Sgair ould Marek Ministre de l’Education nationale ainsi que des séminaires régionaux de l’éducation, journées de réflexion avec le Ministre de l’Education Cheikh Ahmed en 2005

 

Dès 1958   introductions timide à l’école coloniale de séquences coraniques

 

En 1963  – augmentation des  plages horaires en arabe sous la pression des syndicats des enseignants arabes : Ahmedou ould Adel Kader , Beder Dine, Abdellahi ould Boyé avec le soutien actif d’hommes politiques influents tel Hadrami ould Khattry et Ba ould Né.

La Reforme de 1968

Suite aux évènements douloureux raciaux de 1966/ 1967 avec la fermeture des établissements secondaires et  le congrès d’Aioun qui décida de la reforme de 1968. Cette reforme aura pour conséquences principales l’instauration du bilinguisme avec le courant dominant du nationalisme et  les revendications de l’authenticité et la confirmation de l’identité culturelle ainsi que  le retour aux sources prôné par des leaders nationalistes tel Moctar Ould Daddah, Moubuto, Amadou Aidjo et d’autres.

La Reforme de 1973

Cette reforme a pour objectif de renforcer  les acquis de 1968 avec une tendance d’arabisation progressive du système éducatif et  une valorisation de l’enseignement  technique et professionnel. Cette reforme prévoyait la création d’Institut d’enseignement Supérieur en parallèle avec l’ENS. Ces Instituts devraient constituer les noyaux de facultés d’enseignement Supérieur à dominance professionnel.

Reforme de 1979 qui en réalité n’est qu’un ajustement. Cette reforme est en fait une mesures transitoires et qui va perdurer pendant 20 ans avec deux systèmes l’un arabisant pour les arabophones et l’autre bilingue  pour les non arabophones. Elle était un prélude à la mise en place d’une nouvelle reforme qui ne vit le jour qu’en 1999

La Reforme de 1999

Elle va permettre l’unification du système avec une place considérable pour l’enseignement  scientifique   et l’apprentissage des langues étrangères  et l’enseignement de l’informatique. Cette reforme semble la meilleure.

 

Chronologie  brève des

Mesures d’ajustement ou Reformes?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *